Statut ‘Vérifié’ sur PayPal : arnaque ou vrai service ?

J’ai effectué aujourd’hui un achat de logiciel aux USA ; j’utilise mon compte Paypal pour règler la transaction, tout s’opère correctement (le téléchargement se passe nickel).

Je reçois un email du prestataire me confirmant ma commande et m’envoyant les codes pour activer le logiciel (ça marche). Je reçois un mail de Paypal qui récapitule ma transaction, et m’invite à obtenir le ‘statut Vérifié’.

Je vais voir, ça peut être intéressant : et là je tombe sur ça :

Quel est le but de cette procédure ?

Terminer l’inscription au Code à 4 chiffres PayPal
L’une des façons de vérifier votre compte consiste à enregistrer une carte bancaire. Une fois que vous aurez ajouté la carte, PayPal débitera €1,50 EUR sur votre carte. Lorsque vous consulterez votre relevé, vous trouverez un Code à 4 chiffres PayPal inclus dans le relevé de la transaction correspondant à ce débit. Revenez alors simplement au site PayPal et entrez le code : vous serez alors Vérifié.

Alors, payer 1,5 € pour faire vérifier son compte par Paypal, arnaque ou vrai service ??

Le prix d’une boutique en-ligne ?

Je suis tombé par hasard sur cet article, que je trouve éclairant.

Pour faire suite à nos réflexions entamées ici, je dirais la chose suivante :

A la question ‘combien ça coûte une boutique e-commerce ?’, je ne vois qu’une seule réponse : ça dépend (du projet, de la société portant le projet, du marché, des produits vendus, de la personnalisation nécessaire, de la formation des équipes nécessaires…)

Bref, il n’existe pas de réponse ‘formatée’ à cette question…

Plus le temps de blogger ? Sarenza, etc…

Avec la rentrée, le nombre de contacts au téléphone + email est en hausse, le boulot s’accumule, et ma foi le temps manque pour blogger.

Il est 18h40 ce vendredi 7 septembre, et c’est les 10 premières minutes que je m’accorde pour communique un chouillat cette semaine.

Deux infos que j’ai envie de commenter :

1- Sarenza.com, super-site français de vente en-ligne de pompes (les chaussures, Mickaël !!) en tout genre, m’a transmis un email me disant que j’avais gagné un lot. A vrai dire, je m’en moque un peu, mais j’aime bien le site ; mais au vu de cet article, ça m’a refroidi. Dommage, le concept pour gagner du contact est vraiment bon.

J’ai également reçu un mail de Spartoo : ça bouge dans la pompe !!

2- Vu sur la mailing liste de mon fournisseur de solution de blog :

‘I am looking for someone reliable who will stick around for constant updates. I have now been let down by 2 programmers from a freelancer website whi have done some work but then disappeared.’

Traduction à la louche ‘Je cherche quelqu’un sur qui je puisse compter qui restera joignable pour des mises à jour régulières. Je me suis déjà fait entuber par 2 programmeurs sur un site de freelance qui travaillé et qui ont disparu’.

Et là je me dis : même si la négociation commerciale pour vendre des services en-ligne est fastidieuse, elle assure une présence et une compréhension du client. Nos métiers sont envahis d’offres ‘tout gratuit’, ‘tout automatique’, ‘tout impersonnel’, et ça commence à me gonfler car le client professionnel, lui, a besoin d’accompagnement pour structurer une offre qui tienne la route (et en plus en général il manque de temps…)

Bref, l’immatériel c’est super, mais un peu de ‘présentiel’ ça a du bon aussi !!